PRODUCTIONS

 

 

 

    LES FILMS EN PRODUCTION

 

Jean Rouch en Afrique, l’homme à la caméra de contact
un film d’Idriss Diabaté

 

Production : Ô bout des rêves

 

Ce film est constitué d’un ensemble de témoignages recueillis au fil des années, en Afrique et en France, par le documentariste ivoirien Idriss Diabaté, entremêlé à des extraits inédits d’un tournage antérieur de Philo Bregstein brossant un portrait de Jean Rouch au Niger.
Un regard de l’intérieur posé sur l’œuvre et l’action de Jean Rouch.

 

 

Un extrait du film :

 

 


 

Jean Rouch le pédagogue
un film de Mina Rad et Julien Coquet

Production : Dynamo production

 

Jean Rouch, cinéaste et ethnologue français, voyage à plusieurs reprises dans l’Iran des années 1970. Il tourne un film inédit à Ispahan et découvre un rituel populaire ancestral : le Tazieh. Il marque le pays de son empreinte et son regard influence encore aujourd’hui toute une génération de réalisateurs iraniens.

 

La bande-annonce du film :

 


 

L’Énigme de Jean Rouch à Turin – Chronique d’un film raté
un film de Marco di Castri, Paolo Favaro et Daniele Pianciola

Film retraçant l’expérience pédagogique et artistique de Jean Rouch à Turin en 1984-86 (séminaire, atelier, tournage du film Enigma), puisant dans un abondant lot d’images réalisées à l’époque et restées  inédites.

 

Retrouvez ici le press-book du film (en italien)

 

 

La bande-annonce du film :

 

Le film a été présenté dans les festivals suivants :

 

Mostra de Venise 2017

IsReal 2017


 

Jean Rouch cinéaste aventurier
un film de Laurent Védrine

Jean Rouch a construit son destin entre le Niger et la France. Cent ans après sa naissance, ce film relate le parcours d’un homme qui réinventa plusieurs fois sa vie, en racontant celles des Africains. À Niamey, autour du fleuve Niger, ses héritiers et ses amis interrogent son héritage et la persistance d’un « mystère Rouch ».

 


Jean Rouch en héritage
un film d’Alexandra Ena

Produit par le CNRS

« Au croisement du cinéma et des sciences humaines, Jean Rouch a créé les fondements de l’anthropologie visuelle en France. Aujourd’hui, cent ans après sa naissance, les étudiants en anthropologie continuent de se former à ses techniques si singulières. »