LIVRE D’OR

 

 

 

Qui peut se vanter d’avoir travaillé avec Jean ? Avec Jean on ne travaillait pas, on jouait…. sous le regard ironique de l’ami Jean-Michel (Arnold)

 

Il cachait son immense talent, ses convictions et ses parti pris sous des allures d’adolescent ludique. Dans les années 80 alors que la programmation de Cinéma du Réel donnait lieu entre nous à de véritables pugilats, Jean me menaçait publiquement de la bêtise dans la brousse (à savoir entre les rayonnages de la BPI),  soudain on trouvait un accord et cela devenait plus léger. Quand après 10 ans de bons et loyaux services, j’ai décidé de passer les rennes à Suzette Glenadel, il a annoncé un grand chambardement… De la Veillée des Chaumières à la Semaine de Suzette… Et lorsque j’ai atterri au Ministère des Étranges Affaires, il a griffonné sur l’affiche de Fellini e la navacella va ;

 

Sa joie de vivre nous manque.

 

 

Marie Christine de Navacelle

Décembre 2016

 

  

 

RETOUR AU LIVRE D’OR