Événements

Journée d’étude « Les ateliers américains » : Jean Rouch – L’achevé et l’inachevé

COLUMBIA GLOBAL CENTERS / PARIS 

 Journée de présentation et de lancement des Ateliers Américains 

JEAN ROUCH – L’ACHEVÉ ET L’INACHEVÉ

vendredi 9 juin 2017   15h – 18h

Une proposition d’Andrea Paganini

réalisée par Valérie Berty, Catherine Ruelle et Andrea Paganini

Pour Jean Rouch, une œuvre n’est jamais un ensemble fini, figé, plutôt un matériel pouvant toujours potentiellement être remis sur le métier, un travail toujours en cours, un work in progress : une œuvre est pour lui vivante, mouvante, organique, ouverte…

En se penchant sur la seule œuvre filmique, l’on s’aperçoit que Jean Rouch a produit près de 180 titres, ou « actes cinématographiques » : des films finis, mais aussi, pour près de la moitié, des films inachevés, laissés dans des états plus ou moins avancés de finition.

Au moment du tournage, par exemple, Jean Rouch pratique l’improvisation et le « désordre créateur », tout en les maîtrisant. Et, tout au long de sa carrière, il n’hésite pas à filmer sur le long cours : de manière répétée, et presque incessante.

La fluidité devient un élément de style, une sorte de déclaration d’intention et un signe vers l’indétermination, créant entre ses films, et au sein de chacun d’eux, un dialogue et une tension entre achevé et inachevé. Ces ensembles se touchent, s’interpénètrent, et leur limite n’est jamais fixée.

Les « archives » filmées de Jean Rouch forment bien un tout constitué, conservé, partiellement indexé ou annoté, mais un tout qui n’est jamais clos. Chaque archive peut être réactivée contextualisée, décontextualisée, recontextualisée, déplacée ou métamorphosée par l’auteur – ou par d’autres.

Dynamique, le travail de Jean Rouch génère, plus que des certitudes, des incertitudes fécondes et stimulantes…

 

Les intervenants

 

Jean-Paul Colleyn

Jean-Paul Colleyn est anthropologue et documentariste. Directeur d’études à l’Ecole des Hautes Études en Sciences Sociales et Directeur du GDR (CNRS) intitulé « Image et anthropologie », il mène des recherches au Mali et dans d’autres pays d’Afrique de l’Ouest depuis 1972. Il a enseigné à la New York University de 1998 à 2001. Il a réalisé une trentaine de films documentaires et a publié une quinzaine de livres et de très nombreux articles consacrés à l’anthropologie de la religion, au cinéma documentaire et à l’art, en collaborant notamment avec Marc Augé, Manthia Diawara ou Catherine De Clippel.

Catherine Ruelle

Coprésidente de l’association Centenaire Jean Rouch 2017, a été grand reporter et critique cinématographique à RFI, de 1972 à 2012. Elle a participé à de nombreux jurys, à Cannes, Ouagadougou, Namur, mis en place et organisé de très nombreux festivals et manifestations cinématographiques. Elle a cosigné quelques ouvrages ayant fait date sur les cinémas d’Afrique. Egalement à son crédit un coffret de films africains, et une collection de musiques de films.

Valérie Berty

Enseigne la littérature et le cinéma francophones à New York University Paris, depuis 2000. Elle travaille sur les relations entre la littérature et le cinéma et a publié Quand les écrivains font du cinéma, (avec Marc Cerisuelo) ou Les nouvelles voies de la transmission. Un ouvrage comparant les œuvres littéraires et cinématographiques de Sembène Ousmane paraîtra en 2017.

Andrea Paganini

Il a publié en tant que chercheur plusieurs textes sur l’œuvre de Jean Rouch (en explorant en profondeur divers fonds d’archives), et organisé des rétrospectives et des présentations de son œuvre filmique.

Secrétaire général de la Fondation Jean Rouch et délégué général du Centenaire Jean Rouch 2017, il a conçu un centenaire à l’image de l’œuvre polymorphe de l’ethnographe, anthropologue, cinéaste, photographe, écrivain… du scientifique et de l’artiste amoureux de l’Afrique et des images.

 

Programme

 

15h-15h15

 

Accueil par Loren Wolfe, responsable de la programmation Columbia Global Centers / Paris

 

Présentation du Centenaire Jean Rouch 2017 et du cycle d’« Ateliers Américains » (2017-18) par Andrea Paganini, chercheur et délégué général du Centenaire Jean Rouch 2017 et Valérie Berty, NYU / Paris, professeure de littérature et de cinéma francophones

  

15h15-16h

 

Jean-Paul Colleyn, EHESS, directeur d’études en anthropologie visuelle

« Jean Rouch, un fabricant de commentaires », projection et discussion autour de deux versions du documentaire rare de Jean Rouch Tanda Singui (Niger, 1968), animée par Andrea Paganini

 

16h05-17h

 

Jean Rouch, premier film. 1947-1991 (France, 1990-91), de Dominique Dubosc

Projection et discussion autour du film avec Valérie Berty et Andrea Paganini

 

 17h05-18h

 

Andrea Paganini

« Jean Rouch, une œuvre organique », projection et discussion autour du film d’« ethnofiction » inédit de Jean Rouch Cousin, cousine (Italie-Niger, 1985-87), animée par Catherine Ruelle, présidente de l’Association Centenaire Jean Rouch 2017

Date

09 Juin 2017

Heure

15:00 - 18:00

2 réponses sur “Journée d’étude « Les ateliers américains » : Jean Rouch – L’achevé et l’inachevé”

  1. sauf erreur de ma part, je ne trouve pas l’adresse pour cette rencontre du vendredi 9 juin « JEAN ROUCH – L’ACHEVÉ ET L’INACHEVÉ »……
    merci par avance pour votre réponse.
    cordialement
    Philippe courtois

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *